Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AttitudeZen

AttitudeZen

Rappelez-vous, ne soyez pas déprimé par le passé, ne vous souciez pas de l’avenir, concentrez-vous sur le plus important, le PRÉSENT ❤️


Ma mauvaise humeur me parle

Publié par Mireille sur 9 Mai 2006, 14:45pm

Catégories : #Méditation

Source : http://www.redpsy.com/outils/soi.html#humeur


NB :
j'aurais dû "tomber" sur cet article hier : j'ai eu une humeur de chien toute l'avant-midi malgré tous mes efforts !

Sans le savoir, j'ai appliqué les conseils ci-dessous : l'après-midi, j'ai géré mon énergie autrement et ma mauvaise humeur s'est atténuée.

                                    *   *   *

Il nous arrive tous, de temps en temps, d’être de mauvaise humeur. Cet état ne tombe pas du ciel ! Nous réagissons à quelque chose qui ne nous convient pas.


Nous avons, sans aucun doute, un besoin qui n’est pas satisfait.


Parfois, plutôt que d’écouter le message que nous envoient nos émotions, nous expliquons notre humeur d’une façon qui n’a pas de lien véritable avec ses causes.


Comme c’est "dérangeant" de prendre conscience d’une insatisfaction, nous préférons l’ignorer. Pas étonnant que nous demeurions insatisfaits!


La liste de ces fausses explications peut être longue:

- Je suis fatigué
- C’est mon syndrome pré-menstruel
- Je me suis levé du mauvais pied
etc.

Ces excuses sont pernicieuses parce que:


Elles empêchent de voir le vrai problème. Plutôt que de m’interroger sur ce qui ne va pas, je prends cette excuse au sérieux. Mais le problème demeure... et la mauvaise humeur aussi.


La plupart du temps, elles nous enlèvent toute possibilité de changer notre état. Par exemple, lorsque je suis de mauvaise humeur parce que je me suis levée du mauvais pied, tout ce que je peux faire c’est de me recoucher et de me lever avec le bon !!! Il est certain que cela ne fonctionnera pas, car le problème n’est pas là!

Que faire ?

Une des meilleures choses que nous puissions faire, c’est utiliser cette "mauvaise humeur" comme signal d’alarme pour nous indiquer qu’un de nos besoins est insatisfait.


- Prendre conscience que je suis de mauvaise humeur (évidemment !)
- Me demander lequel de mes besoins est insatisfait à ce moment-ci ?

Ensuite, il ne reste qu’à décider de ce qu’on veut faire à partir de cette conscience accrue. On peut, entre autres, entreprendre de transformer l’insatisfaction en satisfaction !





















PS : La méditation vous intéresse et vous êtes néophyte ?

J'ai rédigé une série d’articles courts et pratiques qui pourraient vous aider à méditer : Méditer est aussi simple que respirer


Explications dans le 1er article de cette série.  Bon cheminement !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents