Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AttitudeZen

AttitudeZen

Rappelez-vous, ne soyez pas déprimé par le passé, ne vous souciez pas de l’avenir, concentrez-vous sur le plus important, le PRÉSENT ❤️


Évangile selon Judas

Publié par Mireille sur 25 Mars 2008, 21:16pm

Catégories : #Spiritualités du monde


Près de 2.000 ans après avoir semé la discorde entre les premiers chrétiens, "l’Evangile selon Judas", du nom de l’apôtre qui a trahi Jésus, a refait surface en Suisse où il est en cours de traduction.



evangile_judas_deux.jpg

Le manuscrit en papyrus de 62 feuillets écrits en copte dialectal, l’antique langue des chrétiens d’Egypte, devrait paraître en allemand, anglais et français dans environ un an, a indiqué mardi la Fondation Maecenas pour l’art ancien.







"Nous venons de recevoir les résultats des tests de datation au carbone 14 : le texte est encore plus vieux que nous ne le pensions et remonte à une fourchette comprise entre le début du IIIème siècle et le début du IVème siècle", a expliqué à l’AFP le directeur de la Fondation bâloise, Mario Jean Roberty.

L’authenticité de cet évangile

L’existence de "l’Evangile selon Judas", dont l’original était vraisemblablement en grec, était attestée par le premier évêque de Lyon, Saint Irénée, qui vers le milieu du IIème siècle l’avait dénoncé dans un texte contre les hérésies.

"C’est la seule source claire qui permet de savoir qu’un tel évangile a existé", selon M. Roberty, qui n’a pas voulu se prononcer sur le contenu du texte avant sa publication. "Nous ne voulons pas encore révéler le côté exceptionnel de ce que nous avons entre les mains".

Selon la tradition, Judas a livré Jésus aux Romains qui le mettent à mort sur la croix. Pris de remords, il se serait pendu. "Il ne s’est en tout cas pas pendu dans son évangile", ironise le spécialiste.
 
Le mystère reste entier sur le ou les véritables auteurs de l’oeuvre.
 
"Personne ne peut affirmer que Judas en personne l’a écrit", note M.  Roberty, ajoutant que les autres évangiles ne sortent probablement pas non plus de la plume de leurs "auteurs" supposés.

Au Concile de Nicée (Turquie) réuni en 325 à l’initiative du premier empereur romain chrétien, Constantin, l’Eglise naissante a limité à quatre les évangiles transmettant l’enseignement du Christ. Seuls les textes attribués à Marc et aux apôtres Jean, Luc et Matthieu ont été retenus.

Mais une trentaine d’autres textes, dont certains sont connus, ont été écartés "car ils étaient difficilement réconciliables avec ce que Constantin voulait avoir comme doctrine politique", observe M. Roberty.
 
Par contraste, le texte de Judas "remet en cause certains principes politiques de la doctrine chrétienne", ajoute M. Roberty, un avocat passionné d’histoire de l’art.

Une réhabilitation de Juda


Il permet aussi une certaine réhabilitation de Judas, qui a pendant des siècles cristalisé sur son nom l’accusation de "déicide" proférée par l’Eglise à l’encontre du peuple juif.

"J’y vois un élément très positif car la figure de Judas est une des justifications du christianisme dans sa vision antisémite", affirme M.  Roberty.

L’origine du manuscrit est mystérieuse. Après sa découverte en moyenne Egypte dans les années 1950 ou 1960, il aurait fait un bref passage en Suisse avant de dormir dans un coffre-fort aux Etats-Unis pendant 20 ans. Ce n’est qu’à la fin des années 1990 que son contenu a été établi et le manuscrit racheté par Maecenas en 2001.

Après avoir restauré le document, le travail d’analyse et de traduction a été confié à une équipe de coptologues dirigée par le professeur Rudolf Kasser, un retraité de l’Université de Genève.

La fondation Maecenas, qui s’efforce de protéger les découvertes archéologiques dans des pays pauvres, a prévu d’organiser des expositions et un film documentaire autour de la publication de l’ouvrage. Le lancement du texte intégral, à Pâques 2006, sera accompagné par des ouvrages grand public racontant l’aventure de la découverte de l’oeuvre.

Copyright 2005 - 2006 La Grande Époque/Epoch Times


evangile_judas.jpg

 












Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents