Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AttitudeZen

AttitudeZen

Rappelez-vous, ne soyez pas déprimé par le passé, ne vous souciez pas de l’avenir, concentrez-vous sur le plus important, le PRÉSENT ❤️


A la recherche du Bonheur

Publié par Mireille sur 27 Octobre 2005, 23:00pm

Catégories : #Méditation


Hier j’ai été scotchée par le documentaire norvégien « À la recherche du bonheur » réalisé par Line Hatland (Référence : Arte / 27 octobre 2005 / 22h15-23h10 / Showview : 1878534)


Line Hatland croit être inapte au bonheur. Elle est plutôt d’humeur négative en général.

Pour mieux comprendre son inaptitude au bonheur – et éventuellement y remédier –, elle part à la rencontre de scientifiques, spécialistes de la psychologie positive, sociologues, anthropologues et neurologues.
 

Tous cherchent la formule du bonheur à partir d’expériences empiriques :

1) études des populations d’Inuits au Groenland utilisant des questionnaires à remplir sur le lieu d’activité (il paraît que vivre près de la nature allonge la vie car le corps perçoit moins de stress...)


2) tests à partir de la consommation de desserts (les gens heureux et non-heureux réagissent de façon très différente : mais cela peut se corriger...)


3) expériences à l’aide d’électrodes qui mesurent les micro-mouvements du visage, signes d’angoisse ou de félicité… (les évènements négatifs nous marquent plus et plus longtemps que les évènement positifs => favorisons les moments heureux...) 


Grâce à ces études très sérieuses, on a calculé qu’un haut degré de satisfaction améliore la longévité, que les plus forts taux de félicité ont été atteints dans les années 50 aux États-Unis etdans les années 70 en France…


Et le prix du bonheur a été décerné à un moine bouddhiste et au peuple suisse !


Au fur et à mesure des rencontres, Line glane les conseils
(être extraverti, dire cinq compliments pour une remarque désagréable…) et les écrit sur des Post-it qu’elle colle sur son frigo.


Elle apprend par ailleurs que
trois facteurs influent sur notre aptitude au bonheur.

1) Un niveau inné, sorte de gène du bonheur, qui compte pour 50 % dans notre degré de satisfaction ... Line n’est pas vernie de ce côté-là (ces ancêtres étaient plutôt austères...).


2) Les conditions de vie (amour, travail, salaire) ; mais elles ne représentent que 10 % de notre part de bien-être.


3) Nos comportements au quotidien, cette manière que nous avons de nous  adapter, de positiver, d’effacer les mauvais souvenirs, de nous organiser… et qui représente 40 % !!! 


Mais finalement, est-ce si nécessaire d’être he
ureux ?


Je dirais que oui, je vais essayer de vivre plus le moment présent .... ligne principale de mon blog ...


Et surtout, essayer d'arrêter de toujours vouloir tout comprendre et tout "gérer"...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents