Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 Nov

Définition : Croyance

Publié par AttitudeZen  - Catégories :  #Méditation

Le terme croyance s'applique en général à l'adoption par un être conscient d'une vision du monde qui ne s'appuie pas sur l'expérience ou la science mais sur les échanges entre individus ou sur des textes dogmatiques.

La croyance, en un sens plus restreint, peut désigner une vision basée sur des faits empiriques ou scientifiques. Dans son sens le plus courant, la croyance est l'attitude d'esprit qui consiste à affirmer la vérité ou la réalité d'une chose sans que la question de l'évaluation par la preuve empirique -la falsification ou réfutation-, entre en ligne de compte. Dans cette perspective, elle est l'objet d'étude de l'anthropologie culturelle.

Pour exemple, la réincarnation est une croyance, car on ne peut ni prouver ni infirmer sa réalité. certains y croient, d'autres non, d'autres enfin n'ont pas d'opinion mais aucune donnée de l'expérience ne peut modifier ces attitudes, car à ce jour aucune réincarnation n'a été empiriquement constatée.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Croyance



Croyance (psychobiologie) : État psychique subjectif où le sujet considère comme "Vrai" un élément intellectuel, le plus souvent en l'absence d'analyse critique et d'arguments de validité.

À noter que chez l'Homme la croyance est un état banal, dans la mesure où, d'une part, il n'existe aucun système sensoriel ou processus cognitif qui donne une représentation exacte et objective de la Réalité du monde, et que, d'autre part, le psychisme humain est sous l'emprise de la "puissance affirmatrice des perceptions sensorielles et affectives". "Croyance" est opposée à "Connaissance". [4/5]
CORRÉLATS : "Traitement des stimuli & émergence de l'information" introduction

Source : http://psychobiologie.ouvaton.org/glossaire/txt-p06.20-02-glossaire.htm



Croyance : nominalisation* ou pensée non-logique, constitutive de l'ego* de la personne, qui détermine ce qu'elle perçoit et retient des événements de la Vie, et comment elle agit et réagit. Les Croyances n'ont rien de commun avec la foi religieuse.

Source : http://www.hypnose-ericksonienne.com/lexique.htm



Croyance : "La médiologie étudie les moyens de transmission comme technologies du faire-croire. Or la croyance est toujours croyance en un avenir. La question véritable de la médiologie, c’est donc la technique et le temps". B. Stiegler "Sa nécessité dérive du principe logique d’incomplétude, qui explique rationnellement que seul l’irrationnel soude.

Il s’ensuit qu’il est vain d’espérer d’une meilleure communication du savoir (falsifiable, expérimental, positif) une quelconque amélioration du "lien social". La science n’est pas un facteur de cohésion, la connaissance est sans pertinence politique, la fonction religieuse n’est pas substituable.

Et le mythe est sage. Conséquence pratique : aucun groupe humain n’étant autoconstituant ou autofondé, il lui faut des médiateurs et des médiations pour le relier à son "trou fondateur"." Régis Debray in Cahiers de médiologie n°6

Source : http://atoutsic.ouvaton.org/html/post/post_lexique_index.htm


                                             *   *   *

Et pour VOUS, qu'est-ce que la croyance  ?  Vos avis m'intéressent ...

Merci (d'essayer) de prendre le temps de me les faire partager.
 
Commenter cet article

charles regimbeau 31/10/2011 19:33


La croyance est l'affirmation d'un chose, d'une idée propre au futur que l'on ne peut prouver, née de l'imaginaire. C'est une forme de postulat (affirmation sans preuve d'une théorie par exemple).
En opposition avec la réalité d'une chose, d'une entité, ou d'un principe universelle, c'est la connaissance souvent dite scientifique. Il ne faut de ce fait jamais imposer ses croyances, car on
peut induire autrui en erreur, de même qu'il ne faut jamais rejeter une croyance car un jour elle peut devenir une réalité. Pendant longtemps les hommes ont considérés comme une croyance que la
terre étaient ronde, par exemple. Voila pourquoi il faut respecter ceux qui croient, qui ont une foi, de même que ceux qui sont rationalistes et qui n'ont pas de croyances. prendre conscience de
l'attitude que nous devrions avoir vis à vis des uns et des autres éviterait bien des conflits pour des raisons de croyances religieuses.Un comportement sectaire aussi nocif qu'un comportement
sexiste ou raciste. Avez-vous choisi votre race, votre pays, votre famille à la naissance? Non. Alors commençons par nous respecter les uns et les autres ainsi que notre libre arbitre.


Archives

À propos

Vivre l'instant présent sereinement. Venez à l'intérieur. Eveillez votre inconscience. Mettez vos ombres dans la lumière. http://www.AttitudeZen.over-blog.com