Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AttitudeZen

AttitudeZen

Vivre l'instant présent sereinement. Venez à l'intérieur. Eveillez votre inconscience. Mettez vos ombres dans la lumière - AttitudeZen.over-blog.com


L'huître

Publié par AttitudeZen ^ Mireille sur 21 Octobre 2006, 22:39pm

Catégories : #Méditation


Réflexion :  suis-je une perle ou une huître ?

C’est en s’ouvrant que l’huître découvre sa merveille : « A l’intérieur l’on trouve tout un monde », elle est monde intérieur, caché, microcosme, c’est-à-dire petit univers.

Elle contient un ciel « sous un firmament ». Le firmament c’est le ciel des étoiles fixe, sphère des fixes, en même temps dans « firmament » il y a « fermé » rappelant la fermeture de la coquille. Univers fermé, il ne se révèle qu’à qui sait y parvenir, l’huître devient une figure de l’initiation, ne pénètre dans son enceinte que celui qui sait percer son secret.

Dans le monde créé par Dieu, elle tient, si l’on en croit Lafontaine, l’extrémité inférieure « Entre l’homme et l’esprit, comme entre l’huître et l’homme » (lettre à Mme de la Sablière). Extrémité ultime elle possède comme l’unité la totalité de la suite qui procède d’elle, et comme l’Un exprime le monde ; elle, elle le produit en son sein.

Le monde n’est-il pas, aussi, boîte à bijoux, cosmos de produits cosmétiques l’huître dans sa petitesse renferme pourtant la totalité du ciel et de la terre jusqu’à reproduire leur origine cataclysmique : « les cieux d’en-dessus s’affaissent sur les cieux d’en-dessous, pour ne plus former qu’une mare, un sachet visqueux et verdâtre », quand, dans les amours d’Ouranos et Gaïa, sphère supérieure céleste et sphère inférieure terrestre étaient unies dans une inséparable étreinte ; et qu’il fallût que Chronos châtrât son père Ouranos pour qu’il se séparât de sa mère Gaïa, et qu’ainsi puisse venir au jour de l’existence ce que recelait son sein.

Celui qui ouvre l’huître répète ce geste cosmogonique qui donne naissance, dans la séparation et la perte des eaux, au monde. Ce geste sera-t-il suivi de l’autre, terrible, de Chronos, d’avaler ses enfants nés de la terre avant que le Chronide Zeus ne l’arrête ? La mer renaît tout entière dans ce flux et reflux de marée, de l’huître en elle-même.

Source de cet article : http://membres.lycos.fr/paulhenri/pongehuitre5.htm

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents